News du 06/09/09



La grippe A(H1N1) 2009

Toujours autant de questions au cabinet, une petite dizaine seulement par mail...
Dommage. Le but est d'éviter de répondre 15 fois par jour aux mêmes questions.

Il ne faut ni entrer dans une phobie de la grippe, ni banaliser une pandémie qui pourrait être grave.
Il faut également être altruiste et penser qu'un virus que vous transmettriez à une personne fragilisée, un petit nourrisson par exemple, pourrait conduire à le faire hospitaliser.

1 Les questions concernent essentiellement la vaccination.
Les vaccins représentent un des moyens principaux contre la pandémie en cours.
Vous trouverez en pj des premières réponses que j'actualiserai régulièrement.

2 Les autres moyens de prévention.
Certains sont évidents et faciles à appliquer.

- le lavage des mains:
Je n'ai pas attendu cette pandémie pour insister sur l'importance du lavage des mains dans la prévention des maladies infectieuses.
Les mains sales se lavent avec du savon.
Il faut se laver les mains avec du savon après être allé aux toilettes.
Les gels hydro-alcooliques peuvent être utilisés chez les enfants, mais il faut les appliquer (en respectant le mode d'emploi) sur des mains propres.
- éviter aux plus fragiles les lieux dans lesquels la promiscuité est grande (grandes surfaces, transports en commun etc ).
- protéger les autres quand on tousse ou qu'on éternue.

3 Concernant la conduite à tenir pour les crèches, écoles etc , et pour les assistantes maternelles,
voici les dernières recommandations:

Dépliant à l’usage des parents de jeunes enfants

Dépliant à l’usage des assistant(e)s maternel(le)s
Dépliant à l’usage des établissements accueillant de jeunes enfants

Beaucoup de ces recommandations ne sont pas pragmatiques.
Il est certain, qu'en période d'épidémie grippale, une fièvre élevée mal tolérée associée à de la toux, des maux de tête, de la fatigue, des courbatures est très évocatrice de grippe.
Mais il ne faut pas être médecin pour évoquer le diagnostic.
Par contre n'importe quelle rhinopharyngite, gastro-entérite, bronchite, bronchiolite peut être d'origine grippale.
Nous pouvons faire le diagnostic de la maladie mais pas celui du virus en cause.
Le but de la consultation est d'éliminer une maladie qui pourrait simuler la grippe mais qui nécessiterait un traitement antibiotique urgent.
On pourra vous répondre: "non ce n'est pas une méningite, une pneumonie, une angine etc ...) mais il ne faut s'attendre à autre chose que "c'est probablement viral".

4 La grippe et le cabinet
Les salles d'attente sont des nids à microbes. Celle du cabinet, que l'on ne peut aérer (pour l'instant), est un gros "nid".
Le mieux est de l'éviter!
Merci de faire des efforts pour ne venir qu'avec les enfants qui doivent consulter.
Ces recommandations sont valables également pour les consultations hospitalières.

Si vous arrivez en avance (ce que je vous conseille), il est préférable d'attendre quelques minutes à l'extérieur.
Pour toute personne qui viendra avec de la toux et de la fièvre, nous mettrons des masques à votre disposition.
Vous avez, à côté des toilettes, un lavabo, du savon, des essuies-mains papiers et une poubelle fermée.
[

Dimanche 29 Novembre 2009
Lu 1788 fois

Dans la même rubrique :

NEWS DE JUIN 2018 - 19/06/2018

News du 8 octobre 2018 - 07/10/2018

News du 8 octobre 2017 - 08/10/2017

News de juin 2017 - 22/06/2017

News d'octobre 2016 - 09/10/2016

News du 1 mai 2015 - 01/05/2015

News de décembre 2014 - 21/12/2014

1 2 3 4 5 » ... 10