VOYAGES EN AVION

Attention, il est recommandé d'avoir une carte d'identité pour l'enfant quel que soit son âge. Le livret de famille ne suffit pas toujours !

L'enfant peut voyager en avion dès l'âge de 8 jours.
Les problèmes médicaux posés, les problèmes pratiques.
La plupart des compagnies aériennes n'ont pas tout ce qu’il faut pour faire face aux besoins d’un enfant ou d’un petit nourrisson, il vaut mieux prendre des précautions (surtout pour les vols longs courriers).



Les problèmes médicaux

VOYAGES EN AVION
Le risque essentiel des voyages en avion est l'otite barotraumatique, c'est à dire due à une variation de la pression atmosphérique. Il peut en être de même avec des voyages en TGV.
L'atterrissage est beaucoup plus à risque que le décollage.
Pour éviter ce traumatisme il faut que l'oreille communique bien avec le nez par l'intermédiaire de la trompe d'Eustache : baîller régulièrement, faire sucer un bonbon, un chewing-gum chez les grands, téter le sein, un biberon ou une tétine chez les plus petits.

Quand l'enfant a une otite aiguë (avec du pus), ou une otite séreuse (avec des sérosités) ou quand un enfant a des yoyos (petits tubes qui permettent l'aération de l'oreille par le conduit auditif), il n'y a pas de risque.
Les problèmes surviennent surtout quand l'enfant est enrhumé (la trompe d'Eustache est bouchée) ou quand il a une otite séreuse avec un tympan rétracté (traduisant un mauvais fonctionnement de la trompe d'Eustache). Mais il est difficile d'interdire un voyage prévu de longue date à cause d'un simple rhume.
Il faut avoir de quoi laver le nez avant le décollage et à l'annonce de l'atterrissage.

Les autres pathologies
Certaines maladies cardiaques, respiratoires, hématologiques etc. peuvent être une contre-indication ou nécessiter des précautions que l'on vous aura donné au cas par cas.
C'est particulièrement vrai pour le diabète, l'asthme mal équilibré, l'épilepsie.

Les médicaments à avoir en cabine

Ce sont
- les médicaments que prend votre enfant pour une maladie chronique (asthme, eczéma, diabète, épilepsie etc.) ou s'il est malade.
- du Doliprane ou Advil en cas de douleurs
- un antalgique plus puissant, comme du Codenfan ou équivalent chez les grands
- un collyre, type Biocidan
- et éventuellement le médicament que je vous aurai prescrit pour que l'enfant soit plus calme et dorme mieux ...

A noter que les compagnies aériennes ne prennent pas en charge les médicaments nécessitant une conservation au froid. C’est le patient qui doit apporter un système de conservation. Il n’y a en effet pas de chaine du froid à bord de l’avion.

Le passage de douane

Ne pas prendre : des couverts pour bébé qui seront confisqués car compromettant la sécurité du vol (même si l'on vous sert des repas avec fourchettes et couteaux en inox, et des verres en verre!).

Prendre : l'ordonnance pour les médicaments
Un certificat stipulant la nécessité de la prise médicamenteuse en cabine.
Un certificat médical précisant la maladie pour laquelle l’enfant est traité, le descriptif du traitement médicamenteux, la posologie administrée.

L'eau pour les biberons ? Il semble que dans la grande majorité des cas les bouteilles d'eau pour la préparation des biberons soit acceptée quand on voyage avec un bébé. Par prudence, posez la question avant le départ.

Les repas

Chez Air France le repas enfant est prévu quand vous faites une réservation en agence. Sur internet, il ne faut oublier de cocher la case. Posez systématiquement la question quelle que soit la compagnie.

Prévoyez des compotes, gâteaux, boisson, lait pour les biberons etc.

Ne prenez pas de produits frais qui ne pourront être conservés dans les frigos de l'avion.

Le confort à bord

Emmenez avec vous :

- des vêtements confortables avec une tenue de rechange, des chaussettes pour les promenades dans les allées.
- une couverture
- des couches pour ceux qui en ont besoin !
- des lingettes pour l'enfant, mais aussi pour nettoyer un environnement pas toujours clean ...
- de quoi occuper l'enfant : jeux (en évitant les jeux bruyants!), coloriage, livres etc.

Sachez que si le vol n'est pas complet vous pouvez disposer d'un siège supplémentaire pour le maxi-cosi.

Bon voyage

et merci de m'apporter vos suggestions en fonction de vos expériences

Mercredi 1 Février 2012
Lu 13064 fois