La vaccination en pratique

La vaccination n'est bien sûre pas obligatoire et nécessite l'accord des parents pour les ados qui se feront vaccinés.
Les recommandations changent toutes les semaines, en fonction des connaissances que l'on a de la maladie et de ses traitements. C'est normal et c'est bien. Même s'il faut suivre ...



Quel vaccin?

Les dernières recommandations du 26 novembre 2009 sont:

1- Panenza (sans adjuvant) pour les moins de 9 ans.
Il est réservé aux enfants de moins de 2 ans, les femmes enceintes, les malades qui sont sous anti-coagulants ou qui des problèmes de coagulation, et ceux qui ont des maladies touchant l'immunité. Il ne sera fait à tous les moins de 9 ans que quand il sera produit en quantité suffisante.
Ces recommandations récentes ont surpris de nombreux experts qui préconisent des vaccins avec adjuvant, plus efficaces.
L'argumentaire du Ministère est qu'il est recommandé aux enfants, car il fait moins mal.
2- Pandemrix ou Focetria(non disponible au centre de Provins) pour les autres
vaccins avec adjuvant.
3- Celvapan
pour ceux qui ont une allergie grave à l'oeuf (il ne s'agit pas d'un eczéma ...), ou à un des composants du vaccin (ce qui est très rare, et souvent méconnu). Il n'est disponible que dans certains hôpitaux.

Puis-je choisir le vaccin?

Non.
Normalement c'est le médecin du centre de vaccination, qui doit faire la prescription en fonction des stocks disponibles et des recommandations.
Ce n'est pas aux parents ou au médecin traitant de choisir.

Les intervalles à respecter entre différents vaccins?

Il est, pour le moment,
- recommandé de ne pas faire le vaccin pandémique le même jour qu'un autre vaccin non grippal (mais ça devrait changer).
- admis que l'on pouvait faire un vaccin pandémique avec adjuvant (Pandemrix, Focetria) le même jour qu'un vaccin contre la grippe saisonnière (sauf le Gripguard et Fluad).
- recommandé de respecter 21 jours entre 2 vaccins contre la grippe (que ce soit la saisonnière ou la pandémique). Pour la saisonnière il vaut mieux 1 mois entre 2 injections.

1 ou 2 injections?

Pour les enfants de plus de 9 ans (et les adultes) 1 seule injection suffit le plus souvent, quel que soit le vaccin.
2 injections peuvent être nécessaires en fonction de l'âge, du vaccin et d'une pathologie associée.

Ce sont les dernières recommandations du 26 novembre 2009.
D'autres pays recommandent le vaccin avec adjuvant dès 6 mois en 1 seule injection ...
Je vous recommande donc d'attendre avant de faire la deuxième injection, qui n'est pas urgente! Même si elle est faite 2 mois après la première, ce n'est pas grave. On aura peut-être plus de renseignements sur l'efficacité d'une injection unique chez l'enfant.
Pour le vaccin avec adjuvant, une seule dose suffit si la dose est de 0,25 ml avant 9 ans et 0,5 ml après 9 ans ....

Il a déjà eu une première injection contre la grippe saisonnière

La deuxième injection (nécessaire pour les enfants de moins de 9 ans qui n'ont jamais été vacciné contre la grippe saisonnière), peut attendre. Il faut privilégier le vaccin contre la grippe pandémique.
Vous pourrez la faire le même jour que la deuxième injection contre la grippe pandémique, si votre enfant doit avoir une deuxième injection.

Quelles sont les contre-indications?

La principale contre-indication est l'allergie grave à l'oeuf. La poussée d'eczéma après avoir mangé de l'oeuf n'est pas une contre-indication.
Dans ces cas on peut faire le vaccin Celvapan, mais il n'est disponible que dans certains hôpitaux.
Les autres allergies sont encore beaucoup plus rares.

Pour ceux qui ont un problème de coagulation, de maladies hématologiques ou des problèmes d'immunité, de coagulation (qui empêche de faire des injections intra-musculaires) il est recommandé d'utiliser le Panenza.

et en cas de fière ou de toux?
Il est préférable de ne pas vacciner un enfant fébrile pour ne pas rajouter un inconfort supplémentaire. C'est valable pour tout vaccin.
L'enfant qui tousse, qui a une rhino peut se faire vacciner! mais là aussi ce qui compte c'est l'état général afin de ne pas accroître son malaise.

Dans le bras, la cuisse ou la fesse?

La voie recommandée est en intra-musculaire profonde.
La fesse n'est jamais recommandée, même si ça fait moins mal quand on pique (mais c'est parfois différent quand on doit s'asseoir dans les 48 heures qui suivent...).
Il faut donc faire le vaccin dans le bras, voire dans la cuisse chez le nourrisson qui n'a pas de masse musculaire suffisante dans le bras.

Si on a eu une suspicion de grippe, doit-on se faire vacciner?

Il n'y a aucun risque à se faire vacciner si on a déjà eu la grippe.
Le problème est que, sans prélèvement, on ne peut savoir si c'était la grippe et laquelle.
Quand le cas est fort probable (par exemple symptômes chez un proche qui a eu une grippe authentifiée) ce n'est pas la peine de faire la vaccination. Dans les autres cas, il ne faut pas hésiter.

Au bout de combien de temps le vaccin protège-t-il?

Il semblerait que 10 jours (15 jours c'est mieux) suffisent pour avoir une bonne protection.
C'est le délai reconnu par les experts pour recommander aux professionnels de santé de ne plus porter de masque.

Quand aller se faire vacciner?

Quand vous aurez reçu votre coupon.

Néanmoins, avec l'ouverture des plages vaccinales, vous pouvez aller dans votre centre sans coupon.
En cas improbable d'attente, vous ne serez pas prioritaires.

Les coupons

Vous avez reçu, ou aller recevoir des coupons vous précisant le lieu de vaccination.
Ces coupons ont été édité il y a quelques temps, il y a souvent des erreurs sur le centre dans lequel il faut aller.
Lisez ci-dessous!

Pour les moins de 3 ans

Les enfants de moins de 3 ans sont accueillis ua centre de vaccination

Ils seront vaccinés avec un vaccin sans adjuvant (Panenza), il faudra 2 injections à minimum 21 jours d'intervalle. Mais vous pouvez demander 1 seule injection du vaccin avec adjuvant ...

Pour les enfants en primaire

cg[Ce sera le même centre de vaccination que pour les adultes.

Les horaires changent régulièrement.
Avant d'aller au Centre regardez le site de la Préfecture pour vérifier les horaires.
Actuellement ce sont plus les vaccinateurs qui attendent que les vaccinés!

Les voici:
Seine et Marne
et les nouveaux horaires
Aube
Marne
Yonne et on peut s'inscrire online!

Amenez le carnet de santé, votre coupon, votre carte vitale.
Ils devraient être vaccinés avec un vaccin sans adjuvant (Panenza), si les stocks le permettent.
Si ce n'est pas le cas, ce n'est peut-être pas plus mal ...
Il faudra 2 injections à minimum 21 jours d'intervalle. Mais ça peut changer.

Pour les lycéens et collégiens

La vaccination en pratique
Vous avez du recevoir un bon.
Il faut l'autorisation des parents, mais il est également normal de demander l'accord de l'ado.
Sur le bon que vous avez reçu, il y a une partie à remplir par le médecin. Il s'agit du médecin qui sera sur place le jour de la vaccination, et non du médecin traitant.
Il est prévu qu'ils reçoivent le vaccin avec adjuvant, une seule injection serait suffisante.
Les vaccinations prévues dans les collèges et lycées de Provins seront finalement faites au centre culturel du fait du manque de médecins scolaires.

Le centre de vaccination de Provins

Il y a des "couacs" partout.
A Lyon les CRS ont été appelé dans un centre de vaccination.
Aus USA, dans certains centres, les vaccins sont délivrés après tirage au sort...

Il n'est pas évident d'organiser une telle campagne.
Il est obligé qu'il y ait des "bugs".
Il me semble que le Centre de St Ayoul a essayé de corriger les imperfections initiales.
Toutes les réponses que j'ai reçues étaient unanimes sur la qualité de l'accueil.
Il reste le problème du temps d'attente, très fluctuant d'un jour à l'autre et d'une heure à l'autre.
Avec les nouveaux horaires il y a peu d'attente.
Il faut savoir que les médecins et infirmières recrutées sont bénévoles, qu'il n'est pas facile d'en trouver, et que parfois il faut pallier l'absence du dernier moment...

Avec les nouveaux horaires d'ouverture, il n'y a plus de problème.




Dimanche 29 Novembre 2009
Lu 2139 fois

Dans la même rubrique :

Les dernières news - 29/11/2009

Les vaccins - 29/11/2009